rater sa revue de littérature

Rater une revue de littérature n’est pas difficile. Il suffit d’oublier qu’un texte est destiné à être lu – c’est-à-dire qu’à l’autre bout du texte, il y a un être humain. Sans conscience du lectorat, pas de stratégie de rédaction pour le toucher. Voici huit astuces pour rater sa revue de littérature.

Huit astuces pour rater sa revue de littérature

Quand on lit une revue de littérature, on se demande souvent si les auteurs ont conscience de leur lectorat.

On se demande s’ils savent qu’un lectorat est composé d’êtres humains – qui plus est des humains très occupés : ils n’ont pas de temps à perdre et moins encore envie de deviner entre les lignes ce que les auteurs expriment.

Voici les huit travers les plus communs. Ou comment rater sa revue de littérature.

Commencer sa revue de littérature par la question de recherche de sa propre thèse

Si la revue de littérature répond à la question… alors la thèse qu’elle introduit est superflue – visiblement, les autres ayant déjà terminé le travail.

Si la revue de littérature ne répond pas à la question… Alors pourquoi poser cette question?

Le lecteur à l’autre bout du texte attend une réponse qui… réponde à la question posée au début du texte.

Mélanger sa recherche actuelle à la revue de littérature

On se bloque dans la confection de la revue de littérature : sa vocation est de passer en revue ce qui a été publié – or une recherche en cours n’est pas encore publiée.

En mélangeant sa propre recherche, en cours, à sa revue de littérature, on escamote la présentation de sa propre recherche, puisqu’elle ne trouvera pas de place dans une telle revue.

Et la revue de littérature aussi est escamotée, puisque sa logique sera détruite par l’introduction de ce qui n’y a aucune place.

Par conséquent le lecteur ne comprendra ni l’une, ni l’autre.

Considérer sa revue de littérature comme un catalogue

Impossible de choisir la littérature.

Au vu de sa quantité, on sera vite submergé.

Le travail sera énorme, et l’intérêt de ce catalogue, nul : qui a du temps à perdre à lire un catalogue? Une recherche sur Google Scholar est plus utile.

Considérer que la qualité d’une revue de littérature se juge à la quantité

Faire une revue de littérature aussi longue que possible, et truffer chaque phrase de citations : structurer cet amas d’idées sera un casse-tête.

Et les lecteurs abandonneront avant la fin.

Ne pas assigner d’objectif précis à sa revue de littérature

Sans objectif, comment savoir où aller?

Comment alors trouver des critères tangibles pour choisir la littérature pertinente?

On se perdra sous la masse d’informations.

On s’arrachera les cheveux en essayant de la rédiger.

Et les lecteurs ne comprendront rien, si jamais le texte venait à être rédigé, car ce sera un fouillis d’informations.

Faire un copié-collé de citations dans sa revue de littérature

D’abord il sera impossible de relier des extraits de textes arrachés à leurs contextes respectifs.

Ensuite, il sera impossible de structurer tous ces morceaux dans un texte organisé.

Et puis, quelle est la valeur ajoutée pour un lecteur à lire un patchwork de citations?

Se cacher derrière les références et les citations dans sa revue de littérature

Ne pas commenter.

Ne pas conclure.

Faite en sorte que personne ne devine pas ce qu’on pense.

Que personne ne comprenne pourquoi on a écrit cette revue de littérature.

Ne pas tirer de conclusions dans sa revue de littérature

Laisser les lecteurs seuls avec la question et alors?

Qu’ils se débrouillent.

On a passé en revue la littérature – c’est suffisant.

Au lecteur de terminer le travail.

Pour conclure

Les êtres humains qui lisent un texte, dont une revue de littérature, sont des gens comme vous : pressés, ayant mille et une choses à faire.

Leur temps est précieux.

S’ils listent un texte, ils attendent d’en apprendre quelque chose.

Lorsque vous rédigez votre revue de littérature, vous demandez-vous quelle est sa plus-value pour l’être humain qui vous lira?

Postez vos réponses ci-dessous!

Si vous voulez apprendre à rédiger une revue de littérature originale et intéressante, rejoignez ma formation Réussissez votre revue de littérature.

  • 04/06/2020

Leave a Reply 1 comment