Un bureau rangé pour rédiger votre thèse : faites de l’ordre en trois étapes

Un bureau rangé pour des idées claires

Bureau surchargé, distraction garantie : chaque document vous rappelle qu’il faut vous occuper de lui. Pour rédiger votre thèse, il vous faut un bureau rangé. Et si vous profitiez de la rentrée pour faire de l’ordre?

Quand l’essentiel se perd sous l’inutile

En thèse, on brasse une quantité d’informations phénoménale.

On a souvent tendance à empiler sur son bureau livres et documents importants, dans le souci de ne rien oublier.

Résultat : ils disparaissent sous une montagne d’objets divers, on ne les voit plus et on finit par les oublier – quand on ne les jette pas dans une crise de désespoir.

Des documents essentiels se perdent sous la pile de tout ce qu’on a accumulé par peur de passer à côté de quelque chose d’important.

Or, inutilisés, ils sont inutiles.

Sans espace de travail rangé, on est vite dépassé : les textes à traiter s’amoncellent, on ne trouve rien de ce qu’on cherche.

Quand le bureau croule sous les documents
Quand le bureau croule sous les documents

Bureau surchargé, charge mentale assurée

Les piles de papier que vous avez sous les yeux ne prennent pas seulement de la place sur votre table.

Ces documents occupent aussi votre esprit.

Ils constituent une charge mentale que l’on a trop tendance à sous-estimer : car, étant visible, ils attirent votre attention – même si vous n’en avez pas vraiment conscience.

Quelque chose en vous se dit : il faut encore traiter ça et ça et ça.

Bref, vous n’avez pas l’esprit libre.

Or pour préparer votre thèse, vous avez besoin de vous libérer l’esprit autant que faire se peut.

Si, comme moi, vous avez besoin d’un joyeux chaos pour stimuler votre créativité, réservez un espace pour ce chaos.

Vous pourrez alors, selon vos besoins, votre humeur, la tâche à accomplir, alterner entre ordre et chaos.

Mais ne laissez pas le chaos envahir votre bureau – et, partant, votre vie !

Rangez votre bureau en trois étapes

A quoi ressemble votre bureau?

Votre bureau est-il rangé?

Trouvez-vous immédiatement ce que vous cherchez?

Ou bien vous faut-il fouiller dans des piles de papiers pour retrouver un document ?

Vos  tiroirs renferment-ils uniquement les objets que vous avez prévu d’y ranger – ou bien sont-ils devenus des fourre-tout ?

Si vous peinez à ranger votre bureau, voici une méthode qui va vous aider.

 Matériel

Pour mener à bien votre opération rangement, il vous faut :

  • Une corbeille à papier
  • Un carton
  • Un calepin
  • Un heure de temps
  • Une alarme qui sonnera au bout d’une heure

Opération rangement

1. Interrogez-vous

Prenez une document sur votre table. Demandez-vous :

  1. Qu’est-ce que c’est ?
  2. Pourquoi est-ce là ?
  3. Cela peut-il servir ? Si oui, à qui, à quoi et quand ?
  4. Que vais-je en faire ?
2. Prenez une décision
  • Si vous ne savez pas quoi en faire, alors jetez le document dans la corbeille.
  • Alternative : faites-en cadeau à quelqu’un à qui il pourra servir – dans ce cas, mettez-le dans le carton.
  • Si ce document correspond à une tâche à réaliser, notez dans votre agenda quand vous allez le traiter.
3. Rangez le document

Après quoi, rangez le document dans un classeur (ou sur votre étagère si c’est un livre).

Prenez chaque document, un par un,  et répétez l’opération jusqu’à ce que toute la pile ait disparu de votre bureau.

Une fois que vous aurez ainsi rangé votre bureau, vous pourrez répéter l’opération pour  les tiroirs.

Une fois cette opération terminée, vous aurez une table de travail rangée, vous vous sentirez soulagé et plus à l’aise pour vous mettre au travail.

Remarque : cette technique peut aussi bien servir pour ranger votre bureau virtuel.

Le time boxing est indispensable pour une opération rangement réussie

Le time boxing est une technique de gestion du temps qui a fait ses preuves : vous vous donnez un temps limité et une tâche concrète à effectuer – en l’occurrence : ranger votre bureau.

Le time boxing est indispensable pour ranger votre bureau
Le time boxing est indispensable pour une opération rangement réussie

Pendant ce laps de temps, vous ne faites que ce que vous avez décidé de faire (ranger) – pas de pause café, pas de consultation de vos messages, pas de lecture inopinée de ce qui traîne sur le bureau.

Une fois le laps de temps passé, vous pouvez soit passer à autre chose, soit vous donner un nouveau time box – une nouvelle boîte de temps.

Vous verrez que de cette manière, vous avancerez très vite – plus que si vous vous donnez un temps illimité, par exemple toute la journée : toute la journée, c’est un temps trop long.

Et si vous avez trop de temps, vous vous éparpillez, vous procrastinez, et vous n’arrivez à rien.

Tentez l’expérience!

Quelques conseils
  • Prévoyez une date et une heure pour votre opération rangement, notez-les dans votre agenda et respectez-les : c’est un rendez-vous que vous prenez avec vous-même.
  • Quelle que soit la masse de travail que l’opération représente, n’y consacrez pas plus d’une heure.
  • Pendant cette heure, n’admettez aucune interruption, ne vous laissez pas distraire en vous plongeant dans la lecture de documents que vous rangez.
  • Décidez de mettre un terme à votre opération rangement au bout de l’heure fixée.
  • Si vous n’avez pas fini, vous pourrez vous fixer une autre heure (ou moins), soit à la suite, soit à une autre date.

Que faire si votre bureau n’est pas rangé au bout d’une heure?

Dans ce cas, arrêtez-vous et programmez une autre heure à un autre moment.

Pourquoi?

Parce que si vous n’avez pas de limite de temps (par exemple, si vous dites : ce week end, je range mon bureau…,) vous aurez du mal à vous concentrer sur le rangement.

Vous risquez d’interrompre constamment le rangement pour feuilleter, lire, et vous n’en finirez jamais.

En revanche, si vous vous donnez un temps limité, vous vous concentrerez sur la tâche fixée (ranger) et vous avancerez beaucoup plus vite.

En outre, sachant que votre rangement ne durera qu’une heure, vous aurez moins besoin de remettre à plus tard de commencer.

En effet, un laps de temps assez bref est moins effrayant que s’il est trop long.

Si je me donne tout le week-end pour ranger, la perspective de passer le week-end enfermée chez moi à ranger me donne une seule envie : fuir!

Alors qu’une heure est une durée que je sais pouvoir supporter, car j’en vois déjà la fin.

Bref, souvenez-vous de la loi de Parkinson : une tâche prend le temps qu’on lui donne.

Vous verrez comme le fait de vous fixer un temps limite vous aidera à le respecter.

Faites le test !

Je vous souhaite une excellente rentrée!

  • 31/08/2020

Leave a Reply 0 comments