Et si vous saviez que votre jury est enthousiasmé par votre thèse?

Imaginez quelques secondes que vous mordez dans un citron pendant que vous lisez cette phrase. Votre bouche réagit d’emblée. En effet, vos pensées ont une répercussion sur votre corps, sur vos émotions, sur votre comportement. Et si vous mobilisiez votre imagination pour changer d’attitude face à votre soutenance?

Vous redoutez la soutenance, vous imaginez comme on va vous massacrer ou vous craignez les questions auxquelles vous ne saurez pas répondre. Et qu’à la fin toutes vos lacunes soient dévoilées. Quel cauchemar !

Le fait est que l’être humain en général, et le doctorant en particulier, a une imagination débordante quand il s’agit d’imaginer des catastrophes.

Et si vous imaginiez la situation contraire?

Vos fans vous attendent!

Je vous invite à un exercice de pensée. Imaginez que vous sachiez avant la soutenance que les membres de votre jury sont enthousiasmés par votre thèse ; ils vous l’ont dit, ils vous l’ont écrit expressément.

Ce sont des experts renommés qui tous brûlent de s’entretenir avec vous. Avant même que vous n’entriez dans la salle, vous savez combien ils sont impatients de vous entendre.

Car ces scientifiques étaient confrontés à des problèmes que vous avez résolus ; ils étaient en proie à des questions auxquelles vous avez répondu. Ils vous sont reconnaissants!

En outre, votre travail les a stimulés : de nouvelles questions les taraudent, ils sont confrontés à de nouvelles énigmes. Ils espèrent de tout coeur que vous allez les aider à y voir plus clair. A mieux comprendre. A résoudre leurs problèmes.

L’expert, c’est vous!

  • Vous maîtrisez le sujet comme personne
  • Vous avez travaillé sur le sujet intensément.
  • Vous avez considéré le sujet depuis un point de vue personnel, individuel – depuis un point de vue qui vous est propre. Un point de vue qui fait que votre travail est original.
  • La manière dont vous avez analysé, considéré, traité le problème est origniale. Unique.
  • Personne d’autre que vous n’a traité le sujet de cette manière.

Votre travail a aidé ces  personnalités à avancer. Vous proposez des pistes. Vous formulez des hypothèses. Vous leur montrez clairement que, bien que vous soyez un expert, votre savoir n’est pas universel : il y a en effet des questions auxquelles vous ne savez pas répondre.

Mais vous êtes disposé à réfléchir ensemble avec vos interlocuteurs. Vous imaginez différents scenarii, peut-être posez vous des questions, peut-être leur demandez-vous, comment ils se comporteraient dans telle situation.

Votre capacité à réfléchir poséement sur de novuelles questions et problèmes suscite l’admiration : en effet, vous faites preuve d’ouverture d’esprit et d’agilité intellectuelle.

Votre intelligence, votre expertise, la grande qualité de votre recherche sont applaudis, encore et encore.

La star, c’est vous!

Vous acceptez les compliments humblement.

Vous savourez l’enthousiasme sincère qui vous est montré.

Votre générosité ne connaît pas de limites. On veut encore échanger avec vous, connaître votre point de vue sur telle et telle question – et vous partagez votre savoir, vos compétences, votre capacité de raisonnement sans compter.

L’enthousiasme de votre public vous donne des ailes. Votre créativité est stimulée, vous vous sentez plus intelligent que jamais.

Votre soutenance est un énorme succès – celui qui va couronner des années de travail intensif. Votre soutenance scelle officiellement le statut que vous avez de toutes manière déjà :  vous êtes devenu un expert.

Stop aux représentations défaitistes!

Ressentez les sensations physiques, les émotions que provoque cette scène imaginaire. Certes, ce n’est „que“ un exercice de pensée, d’imagination.Exactement comme l’autre, celui que vous vous répétez à l’envie et qui vous terrorise, voire vous bloque dans votre rédaction.

Les deux situations sont imaginaires. Mais si vous vous répétez ce scénario-ci régulièrement, vous verrez que vos craintes s’amenuiseront. Plus : vous aborderez votre soutenance de manière plus souveraine que si vous y allez sur la défensive, convaincu que votre jury est contre vous.

Vos pensées influencent votre comportement, votre confiance en vous, et même votre intelligence.

Aussi : dites stop à vos représentations défaitistes! Elles vous minent et vous bloquent. Entrez plutôt dans la peau de l’expert reconnu, que vous êtes forcément devenu pendant ces années de recherche – et que votre thèse, rédigée, montre noir sur blanc !

Postez vos commentaires ci-dessous. Ils seront sûrement utiles à d’autres doctorants!

P.S.: Pour démarrer la rédaction de votre thèse dans les meilleures conditions, inscrivez-vous à ma formation : Rédigez votre thèse : du chaos des idées au texte structuré. Encore 5 places d’ici la fin de l’année!

  • 08/11/2019

Leave a Reply 0 comments